Quels fruits ou légumes donner à mon reptile ?

De nombreux reptiles doivent avoir accès à une alimentation entièrement (espèces herbivores comme les tortues terrestres) ou partiellement (espèces omnivores comme le pogona) composée de végétaux. Hormis les besoins en fibres, en protéines ou en lipides, chez les reptiles en captivité, il est indispensable de s'assurer que la ration a une teneur adaptée en calcium et en phosphore. On parle de rapport phospho-calcique.

Dans ce billet, nous faisons un tour d'horizon des végétaux (fruits, légumes, herbes) qu'il est possible de proposer à votre reptile en base de son alimentation ou plus occasionnellement, et nous aborderons quelques pistes pour vous aider à élaborer une ration adaptée à son espèce.

Tortue des steppes, NAC Atlan Vet, Lauriane Devaux

Les reptiles se nourrissant de végétaux sont, à tord, tous regroupés dans deux classes : les herbivores et les omnivores. Ceci peut laisser penser qu'ils peuvent être nourri tous de la même façon. Pourtant, les reptiles sont assez sélectifs dans leur choix de nourriture et leur origine géographique conditionne la nature de leur régime. La proportion de fruits, de légumes et d'autres végétaux, comme les fleurs, dans la ration doit donc varier en fonction de l'espèce.

  • Par exemple une espèce vivant normalement en zone aride ou désertique sera plus à même d'apprécier un mélange de végétaux secs, de foin, ou éventuellement des cactés (figuier de barbarie). 
  • Au contraire, une espèce originaire d'un milieu tropical aura plus d'affinités pour une alimentation riche en eau et en glucides.

Instinctivement, il existe une certaine préférence pour les aliments colorés. On notera donc une affinité particulière pour la nourriture rouge (fraise, framboise, cerise...), jaune (banane, pomme, mangue...) ou encore orange (abricot, orange, patate douce...). 

alimentation tortue, Nac Atlan Vet, Lauriane Devaux

Les besoins nutritionnels de l'espèce doivent aussi aider à composer la ration. Par exemple, si l'on généralise, le régime d'une tortue terrestre doit être composé de 10 % de fruits et de 20% de légumes, avec :

  • Peu de matières grasses (moins de 10% de l'apport énergétique)
  • Peu de protéines (15-35% de l'apport énergétique)
  • Riche en fibres (20-30 % de la matière sèche)
  • Rapport phospho-calcique de 2:1 en moyenne (1,5 < Ca/P < 4) 
  • Riche en vitamines, en oligo-éléments et en eau.

Une attention particulière doit être portée au rapport phospho-calcique ou rapport Ca/P des aliments. Il correspond à la proportion de calcium par rapport au phosphore. Plus ce rapport est élevé, plus la teneur en calcium de l'aliment est élevée par rapport au phosphore. Chez les reptiles il doit être compris entre 1,5 et 4, pour d'une part, garantir une bonne croissance du squelette (et une rigidité correcte de la carapace chez les tortues), et d'autre part, maintenir des taux stables et normaux du calcium et du phosphore sanguin. Un apport insuffisant de calcium et trop important en phosphore peut conduire à des carences nutritionnelles graves pouvant mener à une ostéofibrose nutritionnelle (ramollissement du squelette, de la carapace), et d'autres troubles de santé liés à une carence en calcium (troubles de la ponte, troubles nerveux...). Les tableaux ci-dessous sont une aide pour composer la ration de base avec des aliments au rapport Ca/P adapté, ceux ayant un rapport Ca/P inadapté devant être distribués plus occasionnellement. Attention! Une alimentation riche en calcium seule ne prévient pas l'ostéofibrose. Afin de fixer le calcium correctement sur les os, une exposition correcte à des rayonnements UV B est indispensable, soit naturellement (soleil), soit artificiellement (lampe/néon UV).

Les aliments du premier tableau sont également riches en vitamine A, ce qui permet d'éviter le risque d'hypovitaminose A, qui se traduit par une mauvaise qualité et donc une fragilité des épithélium. Ainsi, on peut être confronté à des problèmes dermatologiques, oculaires, respiratoires, buccaux (gencives), rénaux et même hépatiques! 

Végétaux possédant un rapport Ca/P > 1,5, et riches en vitamine A et pouvant donc constituer la ration de base de votre reptile

  (liste non exhaustive)

Aliments Ca/P
Betterave (feuille) 2,6
Blette 3,0
Brocolis (feuille) 3,9
Brocolis (tige) 2,6
Céleri branche 1,5
Chicorée frisée 2,7
Chou (feuille blanche) 1,6
Chou (feuille verte) 5,9
Chou frisé 2,9
Chou rouge 1,2
Cresson 3,5
Endive 1,8
Epinard 2,0
Figue sèche 2,1
Luzerne 6,1
Mangue 3,6
Navet (feuille) 4,8
Orange (épluchée) 2,4
Pastèque 3,6
Persil 3,3
Pissenlit (feuille) 2,9
Roquette 3,6
Rutabaga 3,2
Scarole 2,4

 

 

Végétaux possédant un rapport Ca/P < 1,5 (rapport inadapté), ne devant pas constitué la base de l'alimentation mais pouvant être proposé occasionnellement et en quantité modérée

  (liste non exhaustive)

Aliments Ca/P
Aubergine 0,3
Banane 0,3
Brocolis (fleur) 0,6
Carotte 0,6
Cerise 0,6
Chou-Fleur 0,6
Concombre 0,5
Courgette 0,7
Fraise 0,7
Framboise 1,0
Kiwi 0,6
Laitue 0,4
Melon 0,6
Pêche 0,4
Poire 0,8
Pomme 0,5
Raisin 0,6
Salade romaine 0,8
Tomate 0,4

 

panier fruits et légumes, Nac Atlan Vet, Lauriane Devaux

D'autres aliments, non présents dans les listes précédentes, peuvent être proposés et notamment diverses fleurs : fleurs de pissenlit, fleurs d'hibiscus, pétales de rose, fleurs de trèfle... ou des feuilles que vous pouvez trouver dans votre jardin ou votre potager : feuilles d'hibiscus, feuilles de mûrier/framboisier, trèfle, fanes de radis... Mais je ne possède malheureusement pas toutes les valeurs des rapports phospho-calciques!

Quoi qu'il en soit, la clé d'une bonne alimentation reste la diversité donc variez les plaisirs et donnez des aliments des deux listes, en modérant la quantité de fruits pour éviter les diarrhées.

 

Faite confiance à votre compagnon à écailles pour vous faire savoir ce qu'il préfère manger !!

Aliments à bannir !!

Les aliments suivants sont à bannir de l'alimentation de votre reptile herbivore/omnivore, soit parce qu'ils sont toxiques, soit parce qu'ils ne sont pas adaptés ou qu'ils ne peuvent pas être digérés (ce qui peut mener à de graves troubles digestifs) par votre animal :

Aïl, oignon, pomme-de-terre, produit lactés (lait, lait en poudre reconstitué, yaourts, fromage blanc...), aliments secs ou humides pour chien et chat

Les épinards, le chou et la rhubarbe doivent être distribués en quantité limité en raison de leur composition pouvant provoquer des troubles de la thyroïde ou le développement de calculs urinaires

Bibliographie

  • MADER DR. Reptile medicine and surgery, 2nd ed. Elsevier Saunders. 2006
  • SCHILLIGER L. Les tortues de jardin, Guide des soins et des maladies. Vétérinaire Animalia Editions. 2007

reptile alimentation végétaux herbivore omnivore